Ville de Brens

Le site officiel de la ville de Brens,
5 Place Mairie,
81600 Brens,
Tarn, France,
05 63 57 05 04
mairie-de-brens@wanadoo.fr

Accueil > La ville > Etymologie

Etymologie

samedi 12 juillet 2008, par Mostardi

  ORIGINE DU NOM “BRENS“

"Bero" origine gauloise, peut-être même anterieure (selon E Negre - Professeur à la faculté libre de lettres de Toulouse).

Les germains (Wisigoths) ont parsemé Ia région de noms de lieux terminés par "ens".
C’est Ie suffixe germanique "ing" - "ingos" devenu "encs" et "ens" qu’ils ajoutaient à des noms de personnes ou de lieux.
Devenu "Berens" qui figure en 972 sur l’acte de cession de l’église Saint-Eugène aux moines bénédictins de Gaillac.

Vers 1035 : Berencs- certains actes disent Bérengis

Vers 1369 : Berenchis

Ie 8 janvier 1460, des privilèges sont accordés par Ie comte de Castres aux habitants de "Berenx". Cette orthographe est utilsée sur tous les actes officiels jusqu’a la fin du XVI’ siècle.

 Brens : officiellement en 1642

L’origine pourrait également venir du celtique "Brenn" qui signifie "Chef’ d’après I’historien Augustin Thierry (Augustin Thieny : dix ans d’études historiques).
 

Un sceau rond de 1303 ( de 26 mm)
Appendu à un acte de juillet 1303, qui donnait adhésion du seigneur de Brens au procès de Boniface VIII - procès que Ie pape perdit et qui marqua l’ échec de Ia papauté en face des nouveaux pouvoirs nationaux.
On distingue dans le champ la lettre "B" et le mot Bren pour Brens.
 

 
J.P. Carrie, professeur à l’école normale primaire d’ Albi, dans sa "Géographie du Tarn" publiée en 1852, dit que la tradition veut que Ie village ait été fondé par un "Bren" qui s’y établit avec ses Gaulois après le pillage du temple de Delphe, en l’an 278 avant Jésus-Christ.